Quelles précautions à prendre pour se protéger de l’amiante

Quelles précautions à prendre pour se protéger de l’amiante

3 avril 2019 0 Par Romain

Les dangers de l’amiante sur la santé ont été décelés depuis le début du 20ème siècle, la problématique autour de cette substance cancérigène et à l’origine de nombreuses maladies pulmonaires ne date pas d’aujourd’hui.

En France, certaines maladies liées à l’exposition aux fibres d’amiante dans le cadre du travail ont été admises comme maladie professionnelle depuis les années 40. Heureusement en Europe et en France en particulier, des mesures de préventions liées aux risques d’exposition à cette substance font l’objet aujourd’hui d’une réglementation assez stricte. D’ailleurs l’amiante a été interdite depuis 1997 en France.

Lorsque l’on sait que même des expositions courtes et occasionnelles peuvent avoir de graves conséquences sur  la santé, et que les risques d’exposition ne concernent pas uniquement les professionnels de la construction et les désamianteurs mais que les dangers de l’amiante planent sur type de population, il vaudrait mieux être renseigné sur les mesures à prendre pour se protéger et protéger sa famille.

Pour en savoir plus essayons de voir de plus près ce qu’est l’amiante, ses dangers sur la santé, les réglementations en place en matière de prévention  ainsi que les précautions qu’il faudrait prendre pour s’en prémunir au quotidien.

Qu’est-ce que l’amiante ?

L’amiante est une substance de silicates fibreux inflammables et toxique, qui est utilisée dans plusieurs industries pour ses propriétés isolantes, sa résistance à la déformation et son caractère impérissable depuis plusieurs années.

Elle a pendant longtemps été utilisée dans la fabrication de matériaux de construction et sous forme d’amiante ciment on la retrouve dans : les tuiles, les enduits, les fibrociments, les faux-plafonds, les tuyaux et canalisations  etc… Mais également dans la fabrication de matériels et équipements industriels comme dans le secteur automobile, l’industrie chimique ou alimentaire.

L’amiante quels dangers pour la santé ?

Le principal danger de l’amiante réside dans l’inhalation des fibres qui sont libérées lorsque qu’un matériau contenant de l’amiante devient vétuste et commence à libérer ses fibres indécelables à l’œil nu dans l’air ambiant.

L’exposition à l’amiante peut provoquer de nombreuses maladies incurables touchant essentiellement l’appareil respiratoire car les fibres de dimension infimes viennent en cas d’exposition à ses particules libérées dans l’air, se loger très profondément dans les alvéoles pulmonaires et ne peuvent malheureusement pas être éliminé par l’organisme. Les maladies peuvent se déclarer dans un délai qui varie entre plusieurs mois ou plusieurs années.

 

Comment savoir si ma maison contient de l’amiante ?

Les nouveaux bâtiments ne contiennent pas d’amiante et heureusement. Le premier réflexe à avoir  lorsque vous faites l’acquisition d’un bien dont la construction a été faite avant 1998, est de se renseigner auprès du vendeur il doit en principe vous remettre un document de constant amiante avant-vente qui vous permettra de connaitre la liste et l’état des matériaux contenant de l’amiante ainsi que les précautions à prendre .

Désamianter n’est pas obligatoire pour le vendeur  mais seul le diagnostic l’est. Cependant, des travaux de désamiantage le sont en ce qui concerne les matériaux en mauvais état : faux plafonds, flocages et calorifugeages.

Quelles précautions prendre pour protéger votre famille ?

Lorsque vous êtes locataire d’un bien immobilier que ce soit à titre privé ou professionnel, il y a quelques précautions à prendre. Encore une fois renseignez-vous auprès du propriétaire ou de votre bailleur et demandez-lui d’avoir accès au dossier de diagnostic pour repérer la localisation des matériaux à risque et surtout se renseigner sur leur état de vétusteté.

Prenez toutes les précautions à votre travail si vous êtes un professionnel du bâtiment ou artisan réparateur de tout corps de métier. Des fibres d’amiante peuvent se déposer sur vos habits de travail, vos cheveux ou vos outils. Il est indispensable de vous prémunir de ces risques et surtout protéger votre famille des risques d’inhalation de ces particules au sein de votre propre domicile.

En domicile,  si vous bricolez il faudra veiller à prendre toutes les précautions nécessaires pour limiter les risques d’inhalation. Il faudra bien veiller à protéger votre intérieur des dispersions de fibres, porter un masque avec filtre P3et si possible des vêtements à usage unique de type 5.